La Stran de 1979 à aujourd'hui.






Autobus 44600 est un site traitant des transports urbains de Saint Nazaire. 
Ce site est indépendant de la STRAN et de la Carene.  Il n'engage en aucun cas leurs responsabilités.
HISTORIQUE DE LA STRAN

1979 à 1984 : Premier réseau

En 1979, la ville se dote d'un véritable réseau de transports urbains. Auparavant, il existait un service urbain exploité par la société des Transports Drouot devenu TTO, au moyen d'autocars suburbains inadaptés à l'usage citadin. À la suite du résultat d'une enquête menée sur les déplacements à Saint-Nazaire faite par le CETE (Centre d'Études Techniques de l'Équipement) en 1977, la municipalité soucieuse de développer ses transports a signé une convention avec TTO (Transport Tourisme de l'Ouest) pour l'exploitation du réseau. Celui-ci plus structuré en desservant le plus possible les pôles d'attraction et les équipements publics.

Le 2 mai 1979 au matin le STRAN (Service des TRAnsports Nazairiens) voit le jour, offrant 6 lignes structurées, complétées par la ligne régulière "Saint-Nazaire - Le Croisic" en appliquant une tarification urbaine dans la traversée de la ville.

Un point central est créé dans l'artère principale l'avenue de la République. L'information est entièrement refondue. Les Nazairiens vont découvrir des autobus, une tarification diversifiée, les carnets de tickets, l'accès en self-service. Malgré des moyens limités (7 véhicules) pour ce nouveau départ le succès est là, le réseau va régulièrement se développer.

1984 à nos jours : L'ère STRAN

Le 4 janvier 1984, la STRAN (Société d'Économie Mixte des Transports en Commun de l'Aggolmération Nazairienne) succède au STRAN. Avec la création du Syndicat Intercommunal de la Région Nazairienne (SIRNA) et la mise en application du versement-transport (au taux de 0,5 %), la collectivité a préféré opter pour la mise en place d'une SAEM, dont la ville est l'actionnaire majoritaire. La STRAN n'est pas propriété du SIRNA qui n'est d'ailleurs pas représenté au capital. En effet la constitution du SIRNA représente 2 communes (Saint-Nazaire et Trignac). Le SIRNA a pour mission de fixer les objectifs d'exploitation, de voter le budget et de contrôler la société exploitante.

En 1985, le SIRNA qui regroupe finalement une douzaine de communes devient le Syndicat Intercommunal de l’Estuaire et de la Région Nazairienne (SIERNA). Le réseau compte alors dix lignes urbaines (A, B, C, D, E, F, G, H) dont une affrétée à TTO, 1 ligne nocturne (ligne N ), la liaison Saint-Nazaire - Saint Brévin les Pins (ligne P ) et la ligne interurbaine Saint-Nazaire - Le Croisic de TTO en appliquant la tarification urbaine sur son périmètre. Le service fonctionne du Lundi au Samedi avec une amplitude allant de 5h45 à 1h15. Le dimanche, un service restreint est offert.

La ligne A relie la quartier de la Boulleterie à très forte densité de population à Penhoët Méan en passant par le Centre ville et la Gare SNCF, elle assure à elle seule 50 % du trafic avec 40 % des moyens : en heure de pointe, avec un bus toutes les 7 minutes. L'avenue de la République, artère principale s'étendant de la Gare SNCF à l'Hôtel de Ville, voit chaque jour 418 passages d'autobus toutes lignes confondues.

La ligne P ou ligne du Pont reliant Saint-Nazaire à Saint-Brevin-les-Pins est rattachée au schéma départemental « Transloire 44 » et exploité par « Ouestour » (Aujourd'hui exploitée pour le compte du CG44 et du réseau Lila). Cette liaison possède un statut particulier, une convention signée entre le SIERNA et la commune de St Brévin permet d'utiliser la tarification STRAN, toutefois le passage du pont entrainant l'utilisation d'un second ticket.

En 1996, à la suite de dissensions entre la municipalité nazairienne et les maires des communes du sud de l'estuaire (Paimboeuf,Corsept et Saint-Brévin-les-Pins), celles-ci quittent le SIERNA (qui est bientôt remplacé par la CARENE en 2001), et fondent laCommunauté de Communes du Sud-Estuaire. Cette nouvelle Communauté de Communes cessant donc d'être desservie par la STRAN, c'est le réseau Atlantic (puis actuellement Lila) gèré par le Conseil Général qui prend la relève dans ce secteur.

À la toute fin des années 1990, le réseau est restructuré et prend son organisation actuelle.

En 2002, la commune de Pornichet intègre la toute jeune CARENE, les lignes Ty'bus 6 et 7 sont créées afin de desservir la commune, tandis que la ligne nocturne N disparaît à la même époque.

En 2009, les lignes Ty'bus 2, 3 et 7 sont supprimées pour cause de fréquentation insuffisante et sont remplacés par le service Ty'bustaxi.

Les Moyens en 1985

La STRAN possède à l'époque 26 véhicules composés de :

  • 3 autobus articulés Renault VI PR180 dont 2 autobus d'occasions utilisés sur les lignes à forte fréquentation en heures de pointe comme pour la ligne vers Trignac, le reste de la journée le trafic ne nécessite qu'une exploitation en minibus;
  • 19 autobus standards Renault VI S105R, SC10R, PR100;
  • 3 minibus Gruau Master sur châssis Renault;
  • 1 minibus Durisotti Master TPMR sur Châssis Renault.

Tous ces véhicules sont remisés dans un dépôt, qui n'est autre que les vestiges de l'ancienne gare de Saint-Nazaire, réhabilitée pour la circonstance, avec l'aménagement d'un vaste parking et d'une station de lavage.

2012 Le renouveau. Place à HélYce

La ligne « HélYce » est une ligne à haut niveau de service composée en deux parties :

  • Une section centrale longue de 9 km reliant la gare SNCF à l'Université en desservant en centre-ville, l'hôtel de ville, la cité scolaire, la cité sanitaire, Heilex et son IUT et Océanis à travers vingt stations, les bus rouleront intégralement en site propre sur cette section avec une fréquence de dix minutes et une amplitude horaire allant de 5 h 15 à 23 h 15 du lundi au dimanche et les jours fériés y compris sur les branches.
  • Les branches vers Montoir-de-Bretagne et Trignac, composées respectivement de quinze et huit stations, desservies avec une fréquence de vingt minutes, soit un bus sur deux, ces branches ne sont pas intégralement en site propre.

Les stations du tronc central sont équipées de distributeurs de titre de transports, de panneaux d'information lumineux (en couleur sur le pôle multimodal, de type LCD sur le reste de la ligne) et sont entièrement accessibles.
Originalité en référence à l'univers maritime, chaque station aura des balises rouges en direction de l'université et vertes en direction de la gare au sommet des supports des panneaux d'information.

Sur le tronc central, un système de priorité aux feux sera installé afin d'augmenter la vitesse commerciale.
La ligne sera exploitée avec treize autobus articulés de dix-huit mètres Mercedes Citaro G BHNS.

Le nouveau réseau au 3 septembre 2012

L'arrivée de la ligne HélYce s'est accompagné d'une refonte intégrale du réseau qui est composé de plusieurs types de lignes :

  • Quatre lignes urbaines (U1 à U4) circulant du lundi au samedi de 6 h à 20 h avec une fréquence de vingt minutes (de 7 h à 20 h et fréquence de trente minutes le samedi) et d'une ligne (S/D) circulant les dimanches de jours fériées de 8 h à 23 h avec une fréquence d'une heure vingt et du lundi au samedi de 20 h à minuit en complément de la ligne HélYce avec une fréquence d'une heure trente ;
  • Cinq lignes péri-urbaines « Ty'Bus » (T1 à T5) vers les communes éloignées circulant du lundi au samedi avec des fréquences allant de trente à soixante minutes et un service dominical assuré par Ty'Bustaxi ;
  • Cinq services complémentaires répartis entre:
    • Une ligne complémentaire (C1) desservant Trignac du lundi au samedi de 7 h à 19 h (8h à 19 h le samedi) à raison d'un départ par heure ;
    • Une navette gratuite « ZeniBus » pour desservir le centre-ville de Saint-Nazaire;
    • Un service de nuit en transport à la demande « Noctambus » pour les nuits de vendredi à samedi et de samedi à dimanche desservant tous les arrêts du réseau y compris les arrêts scolaires ;
    • Un service de transport à la demande « Ty'Bustaxi » complémentaire aux lignes Ty'Bus composés de sept secteurs du lundi au samedi de 7 h à 19 h et le dimanche en rabattement vers les lignes HélYce et S/D ;
    • Un service de transport de personnes à mobilité réduite « Liberty'Bus » ;

La mise en service de ce nouveau réseau le 4 septembre 2012 s'est accompagné d'une nouvelle livrée (blanc, bleu, vert, gris), d'une refonte de la signalétique aux arrêts et de l'identité visuelle à l'exception du logo qui restera inchangé, l'apparition de nouveaux services comme le temps d'attente par SMS ou Flashcode et l'ouverture du pôle multimodal de la Gare SNCF.

Source : Wikipédia - Stran (Société des Transports de l'Agglomération Nazairienne).

Les moyens en 2013 >> Consultable sur la page "Parc véhicules" >>> ICI 


Pour plus de renseignements, vous pouvez contactez :




[<<< Retour à la page précédente <<<]
Image du moment


L'association
Rétro Bus-Nazairiens
Forum de discussion





















































































































Autobus 44600 - 2007 / 2014 - ©  Tous droits réservés